Exki veut s’implanter à New York d’ici fin 2012

Exki veut s’implanter à New York d’ici fin 2012
Exki, la chaîne belge de restauration rapide haut de gamme, a l’intention d’ouvrir des établissements à New York, a-t-on appris lors de la mission économique belge aux Etats-Unis. Son implantation débuterait par deux restaurants à New York. La chaîne ambitionne d’en ouvrir une quarantaine en dix ans aux Etats-Unis.

« Nous profitons de cette mission pour nouer des contacts et réussir une implantation à New York fin 2012 », explique Nicolas Steisel, cofondateur et dirigeant d’Exki, invité dans la délégation princière par le ministre bruxellois de l’Economie Benoît Cerexhe.

cap sur les grandes villes

« Notre concept convient très bien aux grands centres urbains. C’est là que le besoin d’une alimentation équilibrée se fait sentir. Nous sommes créatifs dans cette cuisine : nous proposons des produits moins gras, moins sucrés et bio », poursuit-il. Pour séduire le consommateur américain, Exki compte conserver ses recettes de base, tout en réalisant des adaptations avec des produits locaux.

La décision de s’installer outre-Atlantique n’est pas sans risques. « Les aspects mobiliers et juridiques sont très risqués », précise-t-il. Le droit du bail, notamment, confère moins de stabilité aux Etats-Unis qu’en Europe.

Pas de franchisés américains

La direction, qui s’appuie sur une étude de marché, devrait faire son choix définitif en septembre prochain.

La formule de la franchise ne sera, en tout cas, pas retenue. « Nous souhaitons faire l’opération sous notre contrôle », ajoute Nicolas Steisel. « Mais nous n’excluons pas d’investir avec un partenaire qui aurait des compétences et un réseau qui nous permettent d’entrer à New York. »

En cas d’association, Exki garderait la majorité des parts. L’investissement de départ serait d’environ 4 millions d’euros, entre 2012 et 2015.

En dix ans d’existence, l’entreprise a bouleversé le secteur de la restauration rapide. Elle compte aujourd’hui 43 restaurants en Belgique, au Luxembourg, en France et en Italie.

Cela fait un certain temps que ses managers lorgnent le marché américain, inspirés par des « success stories » belges outre-Atlantique comme celle du Pain Quotidien, qui propose lui aussi des produits bio. L

source : L’écho – V.G.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :