La guerre des prix pèse sur Delhaize

Les résultats du premier trimestre sont inférieurs aux attentes

Les résultats trimestriels de Delhaize ont déçu les analystes. En Bourse, le titre a clôturé en baisse de 2,2% à 56,80 euros. Si Degroof a maintenu sa recommandation d’acheter la valeur, KBC a par contre abaissé son rating qui passe « d’acheter » à « accumuler ». « Le 1er trimestre 2011 est décevant, nous réexaminons nos prévisions », résume la banque.

Ces résultats sont, de fait, inférieurs aux attentes. Le chiffre d’affaires a progressé de 1,5% à taux réels (+0,7% à taux identiques) à 5,044 milliards d’euros. Le marché tablait sur 5,089 milliards. Le bénéfice d’exploitation a chuté de 9,4% (-10,1% à taux identiques) à 218 millions, la marge passant de 4,8% à 4,3%. Là aussi les chiffres sont inférieurs au consensus. Ainsi les analystes sondés par Dow Jones tablaient sur 234,8 millions. Constat identique pour le bénéfice net: il s’affiche à 126 millions, en recul de 2,9% (- 3,6% à taux identiques), le marché tablait sur 129,6 millions.

Pourquoi de tels résultats ? La réponse vient des deux principaux marchés de la firme au lion.

Guerre des prix en Belgique

Si le chiffre d’affaires sur son marché domestique a progressé de 0,9% à 1,2 milliard d’euros (et est resté stable à nombre de magasins comparable) malgré des interruptions de travail dans certains magasins, les analystes espéraient une hausse de 2%. Il est vrai qu’en 2010, le groupe avait bien été aidé par les remous sociaux chez Carrefour. Mais c’est surtout la marge qui a été sous pression. Entre janvier et mars, Delhaize a en effet mené ses 7ème et 8ème vagues de diminutions de prix. « Ces investissements en prix n’ont été que partiellement compensés par de meilleures conditions d’achat et une meilleure productivité dans les entrepôts », souligne Delhaize. Résultat: le bénéfice d’exploitation a diminué de 6,2% à 57 millions, la marge passant de 5,3% à 4,9%.

repositionnement aux Etats-Unis

Aux-Etats-Unis, où il réalise plus de 70&flexSpace;% de ses revenus, le groupe a vu ses ventes mieux se comporter que ce qu’avaient prévu les analystes avec un statu quo à taux réels (+ 0,1% à 3,4 milliards d’euros) et un léger recul à taux comparables (-0,3%), le marché ayant tablé sur une baisse de 0,6%. Par contre le bénéfice d’exploitation y est passé de 179 à 158 millions d’euros (-12%), la marge passant de 5,3% à 4,6%. Delhaize explique cette baisse par une augmentation des charges administratives et commerciales suite à l’ouverture de nouveaux magasins, des rénovations, des charges d’entretien plus élevées et des coûts liés à la création d’une organisation d’achats unique ainsi que des initiatives visant à améliorer les ventes. Le tout n’a été que partiellement compensé par la poursuite des réductions de coûts.

Delhaize a aussi relancé 200 magasins à l’enseigne Food Lion qui serviront de base à « un travail fondamental de repositionnement ciblé sur le prix, l’assortiment et l’expérience d’achat. Sur base des enseignements acquis grâce à cette première phase, nous appliquerons le travail de repositionnement à la grande majorité du réseau Food Lion d’ici la fin 2012 », a indiqué le CEO Pierre-Olivier Beckers.

Cette relance est un des projets phares du groupe pour 2011 avec la clôture de l’acquisition annoncée en mars du Serbe Delta Maxi Group, leader dans les Balkans, et pour lequel Delhaize a signé un chèque de 930 millions d’euros.

Malgré ces résultats en demi-teinte, Delhaize prévoit toujours une accélération du bénéfice d’exploitation dès le deuxième trimestre. Pour l’année complète, le groupe prévoit toujours d’investir 900 millions d’euros. Il a revu à la hausse son objectif d’ouvertures de magasins à 135-145 par rapport à 120-130 précédemment, soit un ajout net de 115 à 125 magasins (100 à 110 précédemment), hors acquisition de Delta Maxi Group. Le groupe lorgne aussi sur des acquisitions de petite taille en Grèce. l

source : l’écho

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :